BCC Channel épisode 5 : Empathie, savoir et gouvernement (de soi) – The Big Conversation Space (Clémence de Montgolfier et Niki Korth) & Alexander Rhobs

 

The BCC Channel est un environnement expérimental en ligne proposant la rencontre avec des images en mouvement, œuvres et documents qui s’étendent au-delà de l’écran dans lequel elles sont visionnées.

 

Episode 5 : Empathie, savoir et gouvernement (de soi)
diffusé le 7 novembre 2018

 

Voir l’épisode

 

Dans un espace social actuel souvent désincarné, les relations de la sphère privée sont confrontées à un désir perpétuel de reconnaissance et de publicité. Nous sommes soucieux et inquiets de notre réputation et de notre “visibilité”. Le discours public se concentre sur la peur de l’autre, produisant de nouvelles mythologies d’invasion et présentant parfois la quête de la vérité scientifique comme une poursuite vaine. Les réflexes de protection de soi sont encouragés et valorisés face à un “extérieur” présupposé dangereux qui pourrait menacer certains modes de vies.

 

La politique globale est dominée par des gouvernements qui veulent paraître plus forts et plus inflexibles, choisissant d’exercer un contrôle accru dans les domaines de la liberté d’expression, des flux migratoires et des échanges économiques qui sous-tendent nos cultures. Dans nos vies professionnelles, l’injonction de travailler plus, en partie dûe à une “hyperconnectivité” devenue la norme, est nourrie par la faible quantité d’emplois disponibles et l’inquiétude d’être remplaçables. Dans un tel contexte à la fois intime et global, personnel et public, le temps de cerveau disponible pour la pensée libre ou critique, le soin de soi et de l’autre, le plaisir et la recherche de sens dans nos vies se fait exponentiellement plus rare. Le “bien-être” est devenu un privilège commercialisable. Paradoxalement, nous n’avons jamais eu autant de plateformes dédiées à l’expression de “soi”.

 

Dans ce contexte, nous proposons d’explorer comment l’empathie et le partage de savoirs pourraient re:travailler les institutions, les manières de gouverner les autres et soi-même, les capacités d’organiser, les espaces privés, les discours publics, les conduites, les relations personnelles et professionnelles et les administrations, rendant par là-même les systèmes structurels d’auto-censures, de limitation, de consentement et de concurrence obsolètes. Nous regarderons comment des initiatives modestes ou ambitieuses, individuelles ou collectives, pensées par des auteurs, artistes, chercheurs, montrent une quête de nouvelles manières d’être et de travailler ensemble dans notre monde complexe et conflictuel.

 

Avec entre autres les contributions de Ammar al-Beik, Bertolt Brecht, Edward Said, Elisabeth Ajtay, Aghyad Abou Koura, Gígja Jónsdóttir, Kepler 452b, Mako Ishizuka, Arthur Fléchard, Laetitia Sonami, Radio Souriali, Serge Tisseron et les visiteurs de La Panacée.

 

 

BCC 5: Empathy, Knowledge and (Self) Government
broadcasted on November 14 2018

 

Watch the episode

 

In today’s often disembodied social space, where bonds in the private sphere face a perpetual desire for public recognition and publicity, reputation and « being seen, » the public discourse focuses on the fear of others, on new mythologies of invasion, presenting the quest for truth as a vain pursuit, and encouraging the impulse to protect oneself from a supposedly dangerous « outside » that could threaten one’s way of life.

 

Meanwhile, global politics are dominated by governments that turn toward control in domains of free speech, migration, and social and economic mechanisms that guide culture. In the workplace, the pressure to work more, thanks in part to being « always connected » is fed by the small amount of meaningful jobs available and the anxiety of being replaceable. In such conditions, brain space for free thinking, for well-being and for the search of meaning in our lives, becomes exponentially more scarce, as our platforms and spaces for expression appear to become, somewhat paradoxically, more plentiful.

 

In this context, we propose to explore how empathy and free knowledge could re:work institutions, ways of governing, capacities to organize, private spaces, public discourses, personal and professional relationships, and administrations, making the structural systems of self-censorship, limitation, compliance, and competition obsolete. We will look at how individual and group initiatives, authors, artists and researchers have been looking for new ways of being and working, living, loving, and being together in a complex and conflicted world.

 

With videos, stories, conversations from/with: Ammar al-Beik, Bertolt Brecht, Edward Said, Elisabeth Ajtay, Aghyad Abou Koura, Gígja Jónsdóttir, Kepler 452b, Mako Ishizuka, Arthur Fléchard, Laetitia Sonami, Radio Souriali, Serge Tisseron, and visitors of La Panacée MoCo Contemporary Art Center.

 

 

Épisodes précédents
Previously

 

Épisode 1
Amour, magie et diversion

Love, Magic, and Misdirection
à propos voir le replay

 

Épisode 2
Secrets, anonymat et transparence
Secrets, Anonymity, and Transparency

à propos / voir le replay

 

Épisode 3
Rêves, fantasmes, et désirs
Dreams, Fantasies, and Desires

à proposvoir le replay

 

Épisode 4
Pouvoir, peur et information
Power, Fear, and Information

à proposvoir le replay

 

 

Biographies

 

Niki Korth, diplômée du San Francisco Art Institute, et Clémence de Montgolfier, diplômée de l’École Supérieure des Beaux Arts d’Angers et Docteure de l’Université Sorbonne Paris-Cité, forment depuis 2010 le duo The Big Conversation Space. Elles s’intéressent aux formes variées de la conversation et de la collaboration, aux technologies de production et de diffusion des discours et à leur devenir incertain. The Big Conversation Space a exposé en France et aux Etats-Unis, notamment au Salon de Montrouge 2018 (Paris), au CAC Brétigny, à la Villa du Parc (Annemasse), à Indice 50 (Paris), au Centre Pompidou (Paris) ou à StoreFrontLab (San Francisco).

 

Autodidacte, le programmeur Alexander Rhobs se spécialise dans les langages et les protocoles lié à la diffusion de contenus en direct sur internet. Il a notamment contribué aux projet Performance Proletarian (au Magasin, à Grenoble, en 2015). Il collabore depuis 2015 avec le duo d’artistes The Big Conversation Space pour le projet BCC Channel.

 

 

Dans le cadre de l’Édition 1 du 149,
avec le soutien du DICRéAM.